UE Aspects cellulaires du développement

Responsable :

Antoine Guichet, Institut Jacques Monod
Antoine.GUICHET@ijm.fr
tel: 01 57 27 80 76

Ce cours aura lieu lors du premier trimestre. Sa durée comprendra 30 heures d’enseignement sur le site de l’Université Paris Diderot dans le bâtiment Buffon.

Objectifs :

L’objectif de ce module est de mettre en évidence les points de convergences entre la biologie cellulaire et la biologie du développement. Les progrès récents dans la compréhension des mécanismes qui assurent le développement d’un organisme multicellulaire ont déplacé le champ d’investigation du tissu vers la cellule. Ainsi de nombreux mécanismes appréhendés par la biologie cellulaire se révèlent essentiels pour la biologie du développement. Avec une résolution cellulaire, la biologie du développement fournit à la biologie cellulaire un moyen « in vivo » de valider des modèles qui ont été établis « in vitro » ou « ex vivo ». Avec ce module, nous allons présenter les avantages des modèles nématodes, poisson zèbre et drosophile pour étudier le développement embryonnaire au niveau cellulaire. Parallèlement nous allons présenter l’avantage de ces trois modèles pour étudier des problèmes fondamentaux de biologie cellulaire étudier généralement ex vivo.
Chaque année différents thèmes important à la fois la Biologie Cellulaire et la Biologie du Développement seront développés au travers de conférences.

Thèmes traités :

  1. Présentation de trois organismes modèles: drosophila, nematode and zebrafish
  2. Régulation des cellules souches dans un contexte développemental
  3. Relations entre signalisation et trafic membranaire
  4. Polarité et développement de l’embryon
  5. Morphogenèse: des cellules aux tissus

Conférenciers pressentis :

Véronique Brodu, Emmanuel Farge, Marie Anne Félix, Antoine Guichet, Renaud Legouis, Jean-Antoine Lepesant, Cathy Pichol-Thievend, Lionel Pintard, Anne Plessis, Sylvie Schneider-Maunoury, Christine Rampon, Sophie Vriz.